C-pas-net.org Vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas... Accueil
À propos
Plan du site
Cont@cts

Accueil > Société >


Dans la même rubrique

 Vos recherches

 


Société et homophobie
Quand les gays étaient ’soignés’
Récit de la ’bêtise ordinaire’ et de la ’cruauté bienveillante’
mercredi 8 septembre 2004.

Réorientation. Le mot parait banal mais il rappelle la bien triste époque des années 50 où l’on pensait pouvoir "soigner" les homosexuels en leur afligeant des traitements comparables à de la torture.

C’est une déclaration du Révérant Dr Peter Forster, évêque de Chester, en novembre 2003, qui rappelle de bien tristes souvenirs à la communauté homosexuelle, aux défenseurs des droits de l’Homme, et simplement aux personnes munies d’un minimum de raison et de coeur.

L’ecclésiastique déclare alors : "Some people who are primarily homosexual can reorientate themselves. I would encourage them to consider that as an option, but I would not set myself up as a medical specialist on the subject, that’s in the area of psychiatric health". Soit en français : "Certaines personnes qui sont, à la base, homosexuelles peuvent se réorienter. Je les encouragerais à considérer cela comme option, mais je ne m’établirais pas en tant que spécialiste médical sur le sujet qui relève du secteur de la santé psychiatrique".

Un peu d’Histoire

Après la seconde guerre mondiale, le résultat d’une grande enquête médicale sur la sexualité des Américains, plus connue sous le nom de rapport Kinsey, est publié. Ce qu’il révèle glace le sang et entache la fierté des Américains et des Britanniques, en affirmant entre autres, que l’homosexualité concernait une partie non négligeable de la population. Scandale ! Honte ! Il faut réagir.

À cette époque, en Angleterre, toute relation entre deux hommes, quels que soient leurs âges, dans un lieu public ou privé, est punie par la loi et tombe sous le coup de la « Gross Indecency contrary to Section 11 of the Criminal Law Amendment Act 1885 ».

L’idée vint alors que l’attirance vers le même sexe pouvait être traitée. Des programmes de "réorientation comportementale" sont mis en place et quiconque "pris en flagrant délit" doit se faire soigner. Il est recommandé aux homosexuels de bon sens de se déclarer et de suivre le programme qui les remettra dans "le droit chemin". Certains homosexuels se sont inscrits volontairement, croyant que cela pourrait marcher. Quitte à souffrir une fois pour toute, ils espéraient en finir de la vie difficile qu’ils menaient en raison de leur préférence sexuelle.

Tortures

Le traitement est ignoble. En Allemagne, on préconise l’introduction dans le corps de testicules de cadavres afin de réguler le taux de testostérone des "malades". La réorientation passe par des chocs électriques. On fait boire au patient* des produits destinés à le rendre malade et le faire vomir. Des électrodes sont introduites dans la verge. La liste des sévices est longue et n’a de limite que l’imagination et la perversité des créateurs des traitements (voir dans les liens plus bas : "De la guérison des homosexuels" sur MatooBlog). S’en suivait une période probatoire pendant laquelle il était proposé au sujet une castration chimique s’il sentait une récidive.

De nos jours, certains pensent encore que l’homosexualité est une maladie et que l’on peut la soigner. "L’enfer est pavé de bonnes intentions"...

Seb,
© 2004-2010 / C-pas-net.org

* : pour ceux qui l’avaient oublié, l’étymologie latine du mot ’patient’ est bien ’patiens’, qui signifie souffrir...

Pour aller plus loin :
-  sur le site de BBC News Online Magazine, l’article original de Brian Wheeler qui révèle les propos du Révérant et rappelle ce qu’étaient les ’réorientations’ (en anglais) : "When gays were ’cured’ ",
-  sur MatooBlog : "De la guérison des homosexuels",
-  et toujours d’actualité : "Ceux qui veulent brûler les homos", un article du Nouvelobs.com.


 
Vos réactions
  • Quand les gays étaient ’soignés’
    Le 16 mars 2007, par leou.
    y a vraiment des tarés dans ce bas monde ce n’est vraiment pas une maladie si quelqu’un peu le prouvé le contraire j’attend.. en plus d’après un témoignage a la télé d’un sois disant "géri" (il lui ont fait un grand lavage de cerveau) il disait qu’il avait une femme et deux enfants et que tout allait bien mais au contraire ça ne va pas bien vu qu’il se rejette Depuis quand être comme tous le monde c’est génial tous le monde doit penser ce qu’il veut aimé qui il veut et personne de devrais jamais avoir à se cacher


  • Quand les gays étaient ’soignés’
    Le 21 février 2006, par Romain. En ligne : Vanneste.over-blog.org.

    Je suis homo et choqué par les gens qui disent pouvoir changer l’orientation sexuelle n’hésitez pas à venir déposer un commentaire : pour ceux qui veulent parler à des gens qui considèrent que l’homosexualité est une maladie : le blog du député ump vanneste :

    http://vanneste.over-blog.org/article-1685085-6.html.





Du même auteur

ADMIN   Accueil |  À propos |  Plan du site |  Cont@cts